Au fond d'une ancienne forêt, niché au coeur d'une petite clairière, le Château de Brocéliande...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les inconnus dans la maison

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Les inconnus dans la maison   Mar 22 Oct - 16:53



Je refermai doucement la porte de ma chambre et restai le front appuyé contre son bois.

Soulagement.

Nous y étions. Chez moi. A Adsav. Dans ma chambre. Morgan se trouvait dans ma chambre ! A quelques pas de moi...

Alors que je n'avais fais que fantasmer sa présence ici — entre ces murs —, voilà que mon rêve devenait réalité.

Et, au lieu de fêter correctement notre première victoire, je restai accroché au chêne d'une porte.

Imbécile !

Je me retournai avant de m'avancer, toujours silencieux, vers Morgan, que j'enlaçai et ramenai au plus près de moi.

— Ne dis rien, le suppliai-je, presque, mon souffle chatouillant son oreille. Pas encore...

Je ne désirais qu'écouter les battements de nos cœurs. Me raccrocher à cette mélodie...

Boum boum

... à ce nous que nous représentions. Y compris aux yeux de mes parents. Ils ne pouvaient plus nier l'évidence : nous étions bel et bien un couple et non que de simples camarades de chambrée.

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Ven 25 Oct - 3:25


Après le stress, l'ivresse ― de celles qui font chavirer les esprits non pas d'allégresse mais d'excès : entre la grandeur du domaine d'Adsav, son bois propice aux piques-niques et au balades sylvestres, les portes du majestueux manoir, la rencontre si espérée, si redoutée avec ses parents, la froideur de sa sœur alors que les présentations étaient faites, le grand escalier qui menait à l'étage, et la richesse des lieux, je me sentais gris d'émotions !

Angel finit par nous arrêter dans une pièce ― une chambre ― que je regardai à peine avant de me retourner vers lui ; il refermait la porte comme s'il élevait un mur entre nous et le reste du manoir, puis relâchant la pression, son stress, ses craintes, posa son front contre le battant.

Je n'osai pas approcher ― pour la première fois, je me sentais perdu ; perdu dans un lieu que je ne connaissais, avec des règles que je ne pourrais ni édicter ni plier ― et la peur de faire une bêtise m'enserrait, la peur que mes faux-pas entraînent mon congé...

Angel se redressa au bout d'un moment et, me faisant face, approcha silencieux. Il avait l'air si grave que je pris peur : avait-il des regrets à présent que ses parents réalisaient qu'il aimait un autre garçon, un garçon qu'il avait amené à Adsav ?

― Ne dis rien, souffla-t-il, m'enlaçant tendrement dans ses bras.

Je me laissai aller, me blottissant au plus près, les herbes fraîches de son parfum m'apaisant : ça irait ; nous étions ensemble. Et c'était tout ce qui comptait.


Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Sam 26 Oct - 18:58



Morgan était la bouée à laquelle je me raccrochais lors de mes moments de faiblesse. Même s'il n'en avait pas conscience,  il devenait mon roc comme moi j'étais le sien dans d'autres situations. J'aimais nos étreintes silencieuses mais chargées en émotions ; la mélodie désordonnée de nos cœurs ; nos respirations presque inaudibles ; les mots tus, que nos corps exprimaient sans que nous ayons besoin de parler.

Je m'écouterais, je figerais le temps.

Garder Morgan contre moi, respirer son odeur et savourer la chaleur de son corps contre le mien me semblaient suffisant. Je n'avais besoin de rien d'autre que lui...

Morgan était ma vie, mon oxygène, ma raison d'être...


Mais je doutais qu'il se contente de ce tableau pour les jours à venir. Je lui avais fait miroiter des ballades,  des piques-niques et des chocolats chauds devant l'âtre et il me tardait de les lui faire vivre. Aussi agréable et suffisante soit cette étreinte,  je devais avant tout combler mon Prince — comme je le lui avait promis —, et je ferais tout pour faire de ses vacances,  de nos vacances, des instants inoubliables. Des souvenirs précieux que nous aurions plaisir à nous remémorer.

— Comment te sens-tu ? osai-je, rompre le silence que j'avais presque imposé.

Personnellement,  j'étais soulagé et terrifié.  Mes parents avaient, enfin, rencontré Morgan, semblaient même avoir accepté le fait que j'aime un garçon... Mais je craignais qu'ils n'aient que fait bonne figure devant mon invité. Nous laissant le temps nécessaire à notre installation ; celui de réaliser correctement et lucidement la situation ; celui de tenir avec moi seul, une conversation que je n'avais aucune envie d'avoir.

Étais-je fou d'espérer ne pas m'être trompé sur leur accueil ou m'étais-je laissé gagner par mon envie que tout se déroule au mieux ?

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 5:14


C'était si aisé de se relâcher, de se laisser aller lorsque Angel me serrait fort ; de me blottir aussi près que possible et de rester ainsi, tels deux inséparables.

― Mieux..., soufflai-je en réponse. Tes parents ne m'ont pas chassé...

En fait, si je devais être honnête, ils paraissaient avoir accepté que leur fils aime un autre garçon ; accepté ma présence ; m'accepté moi ― un anglais au style particulier, autant physique que vestimentaire...

...n'était-ce pas ce que nous espérions ?

« Et toi ? » m'enquis-je avant de déposer un doux baiser dans son cou...

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 8:00



J'espérais que ce n'était pas la bienséance qui avait guidé le choix de mes parents.

― Soulagé, préférai-je, toutefois répondre à Morgan.

Sa caresse même si chaste, eut pour effet d'ouvrir mon appétit. J'étais en manque de Morgan.

"Besoin de toi, Morgan... juste cinq minutes..."

Je nous dirigeai lentement vers mon lit, sans jamais desserrer notre étreinte. J'étais trop accro pour le laisser s'échapper de mes bras...

"Juste le temps de te souhaiter la bienvenue chez moi... à ma manière", murmurai-je, contre la chaleur de son cou avant d'y déposer, à mon tour, un baiser.

Je ne réclamais que cinq minutes de baisers et de câlins. Après, je jouerais les maîtres de maison parfait. Mais pour le moment, oubliées mes bonnes manières. Je n'avais que Morgan en tête.

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 8:19


Rien que cinq minutes ― les même cinq minutes que j'avais réclamées la veille et l'avant-veille : de celles qui s'éternisaient en dix, vingt, une heure...

Je me laissai faire alors qu'Angel m'entraînait vers le lit sans pour autant desserrer notre étreinte : lui aussi avait besoin de contact, de caresses et de baisers ― de nous.

― Juste le temps de te souhaiter la bienvenue chez moi..., précisa-t-il. A ma manière.

Je miaulai alors qu'il déposait un baiser dans mon cou ― son premier depuis que nous étions à Adsav ! Un baiser gourmand qui laissait présager de tous les autres à venir ! Je glissai ma main vers sa nuque, effleurant ses cheveux courts, quasi ras, si doux sous mes doigts ― différemment de lorsqu'il avait encore le cheveux longs : nouvelle sensation ! Je ronronnai, heureux de pouvoir de nouveau me laisser aller à mon besoin d'Angel !

― Rien que cinq minutes, acquiesçai-je. Rien que cinq...

My God, ce qu'il était doué pour m'embrumer l'esprit de ses baisers !

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 8:58



Nous étions chez moi, dans ma chambre, que je connaissais par coeur.

Je n'eus pas besoin de vérifier pour savoir à quel moment Morgan rencontra le bois de mon lit. Je glissai mes mains sous son Joli Petit Fessier et le soulevai, laissant ses jambes prendre place autour de mes hanches.

Adsav regorgeait de meubles rustiques et anciens, d'antiquités et de trésors qu'il me tardait de lui faire découvrir ― comme le cartel évoqué au détour d'une conversation...

Ma chambre n'y faisait pas exception. Mon lit était ancien et par conséquent plus haut que les actuels, y compris celui que nous partagions à Broceliande...

J'aurais pu laisser Morgan y prendre place mais, je désirais le traiter en Petit Prince. Le porter et le déposer délicatement sur mon couvre lit, alors que mes lèvres ne décollaient pas la douceur de son cou, me semblait plus approprié.

Plus romantique pour une première expérience.

J'avais besoin de douceur et de délicatesse pour m'aider à me libérer de mes angoisses. Morgan était le parfait remède. Le seul qui pouvait me guérir. Le seul que mon corps et mon esprit reconnaissaient comme légitime.

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 9:28



Hésitai-je, n'était-ce qu'une seconde, lorsque Angel glissa ses mains sous mon fessier ― mon Joli Petit Fessier, comme il l'avait appelé ― avant d'enlacer ses hanches de mes jambes ? Cela me paraissait si naturel, alors que ses lèvres, collées à mon cou, embrassaient tendrement ma peau sensible, que je soupirai d'aise, complètement aux anges.

Angel me déposa avec infinie tendresse sur le matelas, prenant soin de ne pas m'écraser de son poids alors qu'il s'allongeait sur moi, ses baisers chauds telles des caresses ardentes qui me faisaient doucement miauler. Eus-je tous mes esprits, sans doute me serais-je abstenu de m'exprimer comme si nous étions seuls au lieu de chez lui, dans sa chambre, à Adsav ― mais Angel avait la faculté de me faire perdre la tête ; me faire oublier mes propres peurs ― celle, notamment, de l'avoir entre mes jambes, m'offrant à lui même tout habillé...

...était-ce cela, la confiance entière et aveugle ?

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 13:35



A regrets — comme souvent, mais cette fois encore plus que d'habitude —, je rompis notre baiser, nos caresses, notre besoin l'un de l'autre... Je ne devais pas oublier où nous étions. Je ne devais pas me laisser entraîner, comme ce matin, vers des contrées dangereuses. Quand bien même, celles ci avaient prit des airs de paradis...

Un jour, mais pas aujourd'hui...

... chaque chose en son temps.

Aujourd'hui, je devais me montrer raisonnable. Je ne devais pas laisser mon manque de Morgan prendre le dessus sur ma raison.

Je devais me conduire en parfait gentleman.

— Qu'aimerais-tu faire pour baptiser cette première journée ? questionnai-je, Morgan, sans pour autant cesser de jouer avec ses lèvres.

Malgré mes bonnes résolutions, je me savais incapable de rompre complètement le contact. J'étais bien trop accro...

Pourrais-je tenir le masque devant mes parents ?

Ne pas me laisser aller à trop de familiarités envers Morgan alors que la seule chose que je désirais, toujours, était de le tenir dans mes bras et ne faire que l'embrasser...

Je n'avais pas songé, auparavant, que nos vacances puissent être aussi pénibles. A moi de tout faire pour éviter de trop rencontrer mes parents. Je ferais en sorte que nous quittions le manoir le plus souvent possible.

Ma santé mentale en dépendait !

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 15:32


Rester ici à savourer la caresses de tes lèvres si douces, si pulpeuses, si joueuses, la chaleur de ton corps posé sur le mien ; me perdre dans nos caresses...

...me repaître de nous.


Je me fis pourtant violence : ses parents ne verraient pas cela de façon acceptable et je me devais de me faire apprécier...

― J'imagine qu'une visite du manoir s'impose, soupirai-je entre deux baisers.

Du bout des doigts, je caressais encore ses cheveux courts, leur sensation presque électrique. Agréablement électrique. Angel était très beau avec cette nouvelle coupe qui lui avait fait gagné quelques années, lui donnant l'air encore plus mature.

« Tu es magnifique, dis-je sans réfléchir ― tout comme j'ajoutai, coquelanant sans davantage de réflexion : J'aime t'avoir ainsi... entre mes jambes... »

Aveu après lequel je me mordis la lèvre, hésitant : nous en avions rapidement parlé... et j'avais besoin de me réaffirmer ― je me sentais bien, avec Angel, en sécurité. Une vraie première pour moi.

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 27 Oct - 21:02



Comment pouvais-je être raisonnable, alors que Morgan semblait prendre un malin plaisir à me tester ? Comme si ses caresses et ses baisers n'étaient pas suffisants, voilà qu'il usait de mots pour mieux me tenter.

Pauvre moi !

— Je crois que ma chambre est si immense, qu'il nous faudrait au minimum un après-midi entier pour en faire le tour, me surpris-je, à répondre, me laissant corrompre sans honte.

Comment avais-je pu devenir si accro, au point où toute pensée cohérente m'échappait ?

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Lun 28 Oct - 16:13


Je fus surpris par sa réponse si peu en phase avec mes remarques ― avant que je ne comprenne qu'il répondait à la première, concernant la visite du manoir. Je jetai un regard sur le côté, appréciant, de ma position, la décoration sobre et ancienne de sa chambre : de l'armoire à la commode, en passant par les consoles, les chaises et même le draperies, tout me paraissait relativement antique, sculpté dans des bois rares et brodés dans des étoffes précieuses ; elle n'était pourtant pas impersonnelle et, quelque part, je retrouvai un peu de la personnalité d'Angel même si j'eus du mal à dire à travers quoi, précisément...

― Jamais tes parents ne croiront cela..., protestai-je doucement, retrouvant le miel des prunelles du jeune homme qui avait volé mon cœur. Et j'aimerais, si possible, qu'ils me voient autrement que comme le garçon qui corrompt le leur et l'enferme jour et nuit dans sa chambre pour ―

Je m'arrêtai net et pivoinai ― je ne voulais en aucune manière qu'ils ne s'imaginent quoi que ce soit !

Je baissai les yeux :

« Pourrais-je te tenir la main ? » demandai-je plus timidement, espérant que ce geste d'affection ne serait pas mal pris par ses parents...

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Mar 29 Oct - 21:49



Je trouvais presque dommage que Morgan ne termine pas sa phrase mais avais l'imagination assez fertile pour supposer ce qu'il n'avait osé dire.

Comme souvent, ses rougeurs m'amenèrent un sourire qui fana tout aussi vite en entendant sa question. Je tentai alors d'être le plus sincère possible.

― Je ne sais pas..., avouai-je, alors que l'idée même de me priver de son contact m'était douloureuse. Atrocement douloureuse.

J'étais bien trop en recherche de contact pour supporter l'idée même d'une abtinence.

Hors de question !

J'avais l'impression de revenir en arrière.  Vers cette époque,  pas si lointaine,  où j'avais pensé pouvoir vivre, avec lui, une relation secrète : amis aux yeux des autres et ne vivant notre amour que cachés.

Pauvre fou que j'avais été de penser pareille sottise.  

"Je ne veux pas avoir à cacher notre relation.  Y compris à mes parents. Surtout à mes parents !", ajoutai-je, résolu.  

Je repris les lèvres offertes à mes baisers avant de préciser :

"Je ne veux pas être un autre avec toi tout simplement parce que nous sommes à Adsav. Nous n'allons rien changer de nos petites habitudes... Absolument rien..."

...Y compris nos réveils crapuleux !

Mais je me réservais le droit de le mettre devant le fait accompli...

...ne pouvions-nous pas, déjà, être demain ?

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Mer 30 Oct - 17:45


Je n'eus pas le temps de répondre : Angel se repaissait déjà de mes lèvres et, accro à ses baisers, je me laissai faire, les lui rendant avec autant d'Amour même si peut-être un peu plus de timidité ― être à Adsav, chez lui (et, accessoirement, dans la demeure de ses parents) avait quelque chose d'intimidant ! Pourtant, je ne desserrais pas les jambes autour de ses hanches : Angel les avait ― quasiment ― placées là lui-même ; m'y avait fortement incité, en tout cas ! Et...

...étrangement...

...c'était rassurant de l'avoir sur moi, allongé sur mon corps ; même son poids, qui me maintenait prisonnier contre le matelas, me réconfortait quelque part !

Je savourai donc les caresses de ses lèvres, pendant que je le pouvais encore ― avant que nous ne descendîmes déjeuner, avant que nous ne changions rien à nos habitudes même si nous ne pourrions plus nous tenir seulement la main...

Mais je comprenais : malgré ses désirs de rester lui-même, Angel ne pouvait décemment pas se comporter avec moi comme il le faisait à Brocéliande ― pas devant ses parents... des parents qui, de ce que j'avais compris, n'avais jamais imaginé que leur fils puisse un jour aimer un autre garçon et encore moins leur en ramener un...

...des parents qui, toutefois, m'avaient semblé accepter leur enfant ― et le petit ami que j'étais ― malgré la surprise...

Je resserrai mon étreinte autour d'Angel, mes doigts jouant encore avec ses cheveux courts ― longueur que j'adorais tout autant que la précédente ― appréciant sa chaleur pendant que je le pouvais encore ! Les moments que nous passerions loin des regards seraient à nous ; et j'avais plus que hâte de passer ces vacances en dehors du manoir, où nous pourrions être seuls.

― Ce soir..., murmurai-je contre sa si jolie bouche, tu es à moi... rien qu'à moi...

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Ven 1 Nov - 14:35



Je me fis violence pour ne pas laisser des mots interdits prendre le dessus sur ma raison. A la place, je laissais le peu de sagesse qui me restait, encore, parler.

— Nous devrions redescendre. Mes parents comptent surement sur notre présence pour le déjeuner, expliquai-je, avant de me redresser, quittant la position trop confortable qui était mienne.

Nous n'étions ni ce soir, ni demain et nous avions beaucoup à faire en attendant que ces moments n’arrivent à échéance. A commencer par partager un repas en famille... J'espérais que mes parents ne se montrent pas trop pressants envers Morgan. Je doutais qu'ils puissent se montrer trop curieux mais je sentais que le fait que j'aime un autre garçon avait de quoi les rendre plus curieux et désarçonnés qu'ils ne l'auraient été en temps normal.

Je ne devais pas oublier que nous étions ensemble et que réunis, Morgan et moi, étions plus forts que le reste du monde...

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Ven 1 Nov - 15:02


Encore un autre soupir que je réprimai, sachant qu'il avait raison : nous ne pouvions nous faire désirer par ses parents, lesquels aimeraient, au mieux, faire plus ample connaissance avec le jeune homme que leur avait ramené leur fils...

Angel se retira d'entre mes jambes et je me redressai, regrettant notre position tout en osant croire que je l'avais laissé s'y mettre... non pas que je regrettais cette intimité ! C'était seulement très nouveau et même si j'avais aimé l'avoir aussi près de moi, d'un autre côté, j'éprouvais une étrange gêne...

...tout en espérant pouvoir réitérer l'expérience !

Je chassai ces pensées avant de me remettre à pivoiner et me levai, prenant exemple sur Angel.

― Penses-tu que j'ai fait assez bonne impression sur tes parents ? demandai-je, quelque peu inquiet.

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Ven 1 Nov - 15:32



— Je pense..., répondis-je, le plus sincèrement possible.

Comment Morgan pouvait-il ne pas faire bonne impression, et ce, quelques soient les personnes qu'il rencontrait ? Son charme opérait instantanément. J'avais été envoûté le premier mais, je savais que ma sœur y était aussi sensible — un peu trop, à mon goût —, que certains des élèves de Brocéliande auraient préféré le savoir célibataire... Mes parents ne pouvaient qu’être conquis par lui.

"Nous serons fixés sous peu", ajoutai-je, en entrelaçant nos doigts, avant de nous diriger vers la porte.

Nous étions attendus...

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Ven 1 Nov - 16:19


Mes lèvres se parèrent d'un petit sourire alors qu'Angel entrelaçait nos doigts : ensemble, autant que possible ― nous serions sages le temps que nous passerions avec ses parents ; seuls, nous nous laisserions aller à ce genre de marques d'affection.

Angel m'entraîna vers la porte afin de retrouver le reste de sa famille : Olympia serait, elle aussi, à table avec nous. J'espérai qu'elle ne ferait aucun commentaire ― notre dernier échange devant un repas c'était terminé par de la vaisselle cassée ; cela ferait vraiment très mauvais effet...

...et si Angel avait raison ― à savoir, que j'avais fait relativement bonne impression ― je tenais à tout prix à conserver l'image que ses parents avaient de moi !

Je me sentais de nouveau en proie au stress : moi qui avait mis tant de soin à choisir ma tenue, voilà que je me demandais s'ils ne me trouveraient pas trop British, trop excentrique, ainsi vêtu ; si l'éraflure, encore quelque peu visible sur ma pommette, ne leur ferait pas croire que j'étais le genre à me battre...

Je resserrai l'étreinte de mes doigts sur ceux d'Angel ― ensemble. C'était tout ce qui comptait. Et, rien que pour ça, quoiqu'il arrive, cela irait...

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Ven 1 Nov - 18:17



Au moment où je m’apprêtai à ouvrir la porte de ma chambre, trois coups légers résonnèrent contre son bois, me faisant légèrement sursauter. Malgré le temps écoulé depuis la dernière fois où je m'étais retrouvé dans ma chambre, je reconnus la douceur de Mère au travers de ce geste. Je ne fus donc, pas réellement étonné de la découvrir, une fois la porte ouverte, le bras encore en l'air, la surprise animant ses traits — elle non plus, ne devait pas s'attendre à ce que je me trouve si près de la porte.

Je ne cherchai pas à relâcher les doigts de Morgan. Je lui avais promis que nous ne changerions rien à nos habitudes. Je tenais donc ma promesse, me montrant aux yeux de Mère comme celui que j'étais vraiment. Un fils doublé d'un petit-ami aimant et dévoué.

— Angelus, débuta Mère.

Que mon prénom, dans son entier, sonnait étrangement à mes oreilles, maintenant que Morgan usait de mon diminutif !

"J'aurais aimé m'entretenir avec toi quelques instants... en privé, si toi et Morgan n'y voyez pas d'inconvénient", fus-je surpris d'entendre Mère déclarer.

Son ton était neutre, comme toujours, mais Mère n'était pas le genre de personne à aimer élever la voix. Sa douceur naturelle alliée à sa grande beauté suffisaient à ce que tous lui obéissent sans sourciller. Alors que ses mots résonnaient à travers mon esprit encore surpris de la trouver au seuil de ma chambre, son regard passa simultanément de mon visage à celui de Morgan.

Avais-je rêvé l'étincelle qui avait éclairé ses prunelles dorées à l'instant où elles s'étaient posé sur lui ? Peut-être... Mais le sourire qu'elle affichait, me semblait bien réel, me permettant d'espérer que la conversation qu'elle désirait tenir avec moi ne pouvait pas être si désagréable...

Pouvais-je tant me tromper sur ses intentions ? J'espérais que non...

Non, sans appréhender quelque peu les prochaines minutes, je me retournai vers Morgan. J'avais besoin de son soutien même si le contraire eut été plus logique. C'était lui qui se retrouvait en terre inconnue face à des étrangers. Et pathétiquement, c'est moi qui implorai sa force alors que je me retrouvai chez moi...

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Sam 2 Nov - 10:09


Angel ouvrit la porte quasiment au même instant que résonnèrent trois légers coups ― surprise : sa mère se tenait sur le seuil, bras levé.

Boum boum.

Devais-je m'inquiéter qu'elle soit monter au lieu de nous attendre à table ?

― Angelus...

Me ferais-je, un jour, à ce prénom que je n'avais jamais utilisé ?

Pourrais-je l'appeler comme je le faisais toujours et étais-je obligé de changer cela, aussi ? Je me voyais si mal me servir de ce nom !

« J'aurais aimé m'entretenir avec toi quelques instants... en privé, précisa-t-elle, avant de poursuivre avec naturel, si toi et Morgan n'y voyez pas d'inconvénient. »

Avions-nous réellement le droit d'y voir un ?

Le léger sourire qui ornait ses lèvres, toutefois, apaisa mes craintes : elle ne pouvait pas être complètement hostile à ma présence ― mon existence (du moins dans celle de la vie de son fils) ― si elle me souriait...

Ce ne fut que lorsque Angel se retourna vers moi que je réalisai que nos doigts étaient encore entrelacés. Je resserrai notre étreinte, espérant lui faire comprendre que j'étais avec lui même si peut-être pas physiquement.

― Bien évidemment, répondis-je doucement, autant pour lui que sa mère. J'attendrai...

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Sam 2 Nov - 16:19



Morgan fut le plus rapide de nous deux. Le plus sensé... Le plus responsable... Le plus raisonnable...

Quelque part, ce n'était pas plus mal, qu'il ait répondu à Mère, car moi, je m'en sentais incapable. Je voyais cette séparation comme une épreuve à laquelle je ne pouvais me résoudre.

Morgan avait-il perçu mon hésitation ? Avait-il deviné que sans son assentiment, jamais je ne le laisserais seul ?

Comment avais-je pu, ne serait-ce que croire que je supporterais de faire chambre à part, alors que l'idée même de l'abandonner m'était insupportable ?

Alors que je détachai douloureusement nos doigts liés, je puisai en Morgan — dans son regard —, le courage nécessaire pour avoir la conversation que je savais inévitable. Je ne m'étais seulement pas attendu à ce qu'elle se déroule maintenant, et encore moins devant la porte de ma chambre.

Si je retardais l'échéance, je craignais de me décourager alors je n'attendis pas plus longtemps avant de rejoindre Mère dans le couloir. Je m'adossai à la porte, une fois que je l'eus refermée, les mains glissées dans mes poches arrières, les yeux fixés sur le bout de mes chaussures et patientai...

Boum boum

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Sam 2 Nov - 17:10


C'était presque un déchirement ― lentement, Angel délaça nos doigts, ses yeux ancrés à l'eau bleue de mes prunelles, incapable de s'arracher à mon regard : clairement, me quitter était la dernière chose qu'il désirait, même pour parler seul, à sa mère, derrière une porte. Mes lèvres s'entrouvrirent avant que je me ravise et ravale les mots 'I love you' que j'aurais sortis si a mère n'eût été là : malgré son apparente acceptation, j'ignorais si elle aurait toléré mes propos et je ne voulais pas nous mettre à mal ― alors, à la place, j'essayai de faire passer mon Amour à travers les miroirs de mon âme, espérant qu'il comprenne combien je l'aimais !

Il finit par se détacher ; par se résoudre à rejoindre sa mère dans le couloir. La porte se referma doucement et, une fois close, je me permis de lâcher un soupir : l'instant de vérité était là ― ses parents acceptaient-ils que leur fils soit gay, engagé dans une relation homosexuelle assez sérieuse pour ramener son petit ami ? Et si tel était le cas ― je priais tous les dieux que je connaissais ― avais-je fait suffisamment bonne impression pour qu'ils ne remettent pas cause le choix de leur fils ?

Boum boum.

J'aimais Angel ― je l'aimais si fort que je restais bêtement devant cette porte en bois lourd, comme si minimiser la distance entre nous pourrait l'aider à mieux affronter sa mère. L'épaisseur du battant ainsi que celles des murs ne me permettait pas d'entendre ce qui se disait de l'autre côté, d'autant que Mme Death ― une femme très belle aux yeux presque aussi magnétiques que ceux d'Angel, sa longue chevelure pâle descendant bas dans son dos ― ne me paraissait pas le genre à élever la voix.

Ensemble, murmurai-je, en posant ma main sur le bois de la porte.

Si j'avais été en meilleure forme, j'aurais formé un filet d'air que j'aurais enrouler autour de ses doigts, pour lui rappeler notre étreinte et le fait que j'étais là ― mais j'avais trop peu de force pour le faire avec précision, sans visu et, surtout, sans me révéler à sa mère...

Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 3 Nov - 7:36



Pourquoi Mère ne disait-elle rien ?

Combien de secondes, de minutes, d’heures défilèrent dans ce silence devenu pesant ?

N'avait-elle désiré m'entretenir en privé que pour mieux me torturer ?

Pourtant, ce n'était pas dans ses habitudes de se jouer des gens, ainsi. Alors que je me décidais à lever les yeux vers elle, désirant déchiffrer les affres qui l'animaient, sa main se posa délicatement sur mon visage.

Douceur, chaleur…

Instinctivement, je fermai les yeux et penchai la tête, pour mieux apprécier la caresse.

J’étais surpris. Agréablement surpris. Mère ne m'avait pas habitué à ce genre de démonstration.  Je me surpris davantage en posant ma main sur la sienne comme pour l'empêcher de retirer la sienne.  Ou peut-être, me persuader que je ne rêvais pas cette scène.

Émotions...

Je n’osai rompre le contact. Ce geste avait la douceur et l’amour d’une mère pour son enfant, pour le fils que j’étais. Mais au-delà, de sa singularité, il sonnait plus symboliquement que toute conversation inutile.

Je ne pus qu’ouvrir les yeux, tentant de lire en elle, de déchiffrer ce que tout cela signifiait : le sourire qui n’avait pas quitté ses lèvres, l’amour qui illuminait l’or de ses prunelles, la douceur que je ressentais encore contre ma joue.

L’acceptation d’une mère envers les choix de son fils…

Me trompai-je, encore une fois ? Fantasmai-je, éveillé, une réalité qui n’était pas ?

Non...

Mère acceptait celui que j’étais devenu, Morgan et nous avions sa bénédiction. Tout en elle me le démontrait.

Soupir…

Je sentis la tension de ses dernières heures quitter mon corps. Je m'affaissais davantage — de soulagement cette fois —, contre la porte, mes jambes flageolantes me portant à peine.    

Je lâchai prise, et me laissai gagner par ce trop plein d'émotions contenu.

Mère, avait-elle perçu mon inquiétude, mon anxiété et le soulagement qui s’ensuivit ? Étais-je, si déchiffrable ? Me connaissait-elle, plus, que je ne l’avais soupçonné ?

Quelques soient les raisons, je me retrouvai dans ses bras. Je n’aurais su dire si c’est moi qui m'y étais réfugié, recherchant le réconfort d”une mère aimante ou si c’est Mère, qui avait senti que son fils était au bord des larmes...

…larmes que je laissais s’écouler sans chercher à les retenir.

Je me surpris à enlacer son corps si frêle, si fragile alors que ses mots perçaient au travers de mon esprit désorienté.

— Il te faudra être honnête avec Camélia, Angelus…, perçus-je, toutefois.

Camélia…

Je l’avais oubliée. Morgan occupant toutes mes pensées, j’avais occulté Camélia de mon esprit… Je ne ressentais même pas de honte devant cette prise de conscience. Mère l’avait-elle compris, au point qu’elle en vienne à me parler de mon ancienne affection ?

“Elle mérite que tu la traites convenablement, et ce, jusqu”au dernier moment”, ne fus-je pas réellement surpris de l’entendre poursuivre.

Mère avait toujours été sage dans ses décisions et ses propos. Chaque mot, posé et réfléchis. Elle n’était pas femme à s’emporter comme Olympia. Elles n’avaient de commun que leur grande beauté.

— Je n’avais pas l’intention d'être irrespectueux envers elle, Mère, répondis-je, en me détachant de son étreinte.

Vide...

Je ne retins pas un frisson et pour reprendre contenance, passai mes mains sur mon visage, effaçant toutes traces, visibles, de mes larmes. Morgan ne serait pas dupe, il comprendrait en posant les yeux sur moi, que j’avais pleuré. Sans réfléchir, je tournai la tête vers la porte, vers Morgan qui patientait, sûrement impatiemment, que je le rejoigne.

— Il a l’air d'être très sincèrement épris de toi. Tout comme, tu sembles l'être de lui, déclara presque cérémonieusement Mère, provoquant une rougeur coutumière.

Avait-elle compris, que Morgan était mon oxygène, ma vie, ma raison d'être ?

“Le déjeuner ne sera servi que dans quelques minutes”, m’indiqua-t-elle soudain, changeant subtilement de sujet.

Avait-elle compris que j’avais besoin de retrouver Morgan avant de descendre ?

“Ton père et moi-même, comptons sur votre présence, à tous deux”, ajouta Mère, avant de se détourner, empruntant le long couloir qui menait aux escaliers.

Pour ma part, je restai encore un moment adossé à la porte de ma chambre. Je réalisai sans trop oser y croire ce qui venait de se passer…

Le charme naturel de Morgan semblait avoir, encore une fois, agi. Aucun Death ne paraissait pouvoir lui résister. Je n’allais pas m’en plaindre. Hormis peut-être, en ce qui concernait ma soeur…

Je n’allais pas laisser ma jalousie ternir ma bonne humeur et préférais la chasser de mon esprit. Mère approuvait ma relation, Père aussi, si je comprenais correctement ses mots et il me tardait d’en avertir Morgan.

C’est donc, avec précaution — de peur que Morgan n’ait fait que de se tenir derrière la porte pendant tout le temps qu’avait duré mon absence — , que je me décidai à réintégrer ma chambre.

Je ne m’étais pas senti aussi léger depuis une éternité…
… nos vacances s'annonçaient, sous les meilleures augures.

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Le Fay
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3240
Localisation : Paradise Isle
Humeur : Éperdument UltrAm♡ureux

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 3 Nov - 12:56



Les secondes s'égrainèrent une à une, se métamorphosant en un long moment de silence que seul mon cœur cadençait de ses battements : boum boum, boum boum, boum boum. De l'autre côté de la porte, rien ne perçait ― ni éclats ni murmures, ni même une respiration : comme si Angel et sa mère avaient déserté le couloir...

Etait-ce le cas ?

Je n'osai palper l'espace devant le seuil de la chambre ― de peur de les déranger ; de peur de découvrir qu'ils n'étaient réellement pas là : que j'étais face à une porte qui s'ouvrait sur le vide...

Je fermai les yeux. Est-ce que cela changeait quoique ce soit ? De là où je me trouvais, je ne pourrais pas le voir, qu'il fût à un ou dix mètres de cette porte qui nous séparait...

Autre soupir.

J'attendis. J'attendis, la main posée sur le battant, me sentant incapable de la baisser ― comme si j'avais le pouvoir, à travers ce geste, de créer un lien entre ma personne et ce qu'il y avait derrière le battant. Entre ma personne et la seule autre que je désirais.

Angel.

Ne pas s'angoisser. Ne pas céder à la peur.

Se rappeler le sourire d'une mère qui, assurément, ne me l'aurait pas adressé si elle était contre moi. Y croire.

Je rouvris les yeux en même temps que le battant et abaissai ma main à présent décollée du bois. Il était là, sourire aux lèvres alors que ses yeux étaient rougis par les larmes ― incompréhension : pourquoi avait-il pleuré s'il semblait, au final, rasséréné ?

Je n'osai pas le lui demander. Pas avant un câlin.

Je comblai la distance qui nous séparait d'un pas, glissai mes bras sur ses épaules et me serrai fort contre lui, respirant son parfum d'herbes fraîches ― remède.

I Love You, murmurai-je, prononçant les mots que je n'avais osé dire devant sa mère.


Revenir en haut Aller en bas
Angelus Death
Maître Alchimiste
avatar

Messages : 3077
Age : 23
Humeur : M❥RGAN ™

MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   Dim 3 Nov - 14:28



J'enserrai mes bras autour de Morgan, de peur qu'il n'écourte notre étreinte.

Pouvais-je, aimer et être aimé, davantage, qu'à cet instant précis ?

Je n'aspirais qu'à une seule chose : figer le temps et le garder pour moi seul pour l'éternité. Mais je n'oubliais pas les paroles de Mère.

— Nous devons redescendre, Morgan, peinai-je à formuler tant cela me coûtait de me déloger de ses bras.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les inconnus dans la maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les inconnus dans la maison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans une maison délabrée ... (Kuragari)
» Huit personnes dans une maison hantée, ça va pas être la jo... AAAAAAH ! C'ETAIT QUOI CE BRUIT ?!
» ~ Le Dragon, dans la maison des Gemeaux ~
» INZY, femelle Bichon frisé de 14 ans...
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole de Brocéliande :: Le campus :: En dehors de l'enceinte :: Adsav et ses environs-
Sauter vers: